top of page

Échographie, Échoscopie et Cotation de l'acte

Le bon vocabulaire et la bonne cotation


  • Échographie ou échoscopie, quelle est la différence et quelle "écho" ai-je droit de réaliser ?

  • Quelle est la particularité de l'échographie clinique ?

  • Finalement quel acte puis-je coter et surtout comment ?

Nous tentons ici de répondre à toutes ces questions.


Bonne lecture.


échographie échoscopie

Échographie clinique

Il s’agit d’une « ÉCHOGRAPHIE ». Son objectif est de répondre à une interrogation clinique, de façon binaire, par l’obtention d’images cibles. Une traçabilité de la question et de la réponse ainsi que les images cibles doivent figurer dans le dossier du patient . Il faut que chaque examen fasse l’objet d’une conclusion (note clinique) dans le dossier d’observation du patient. Il est recommandé que les images cibles soient archivées dans le dossier médical du patient .

Cet examen n’est pas standardisé et nécessite bien un compte rendu s’il est facturé. Ce compte rendu ne doit pas suivre les critères de la HAS.


L’échographie stricto sensu

L’échographie quant à elle correspond à un examen standardisé défini par les critères de la HAS que nous reprenons dans cet article. Il s’agit ici des échographies du radiologue, du cardiologue, du gynécologue … qui sont des échographies spécialisées d'organes.


L’échoscopie

Le mot échoscopie est la contraction du mot échographie et stéthoscope. Cet acte est communément appelé échographie de débrouillage ou de triage. Son objectif n’est pas de poser un diagnostic, mais d’orienter le praticien dans la prise en charge du patient.



Puis-je coter mon acte?

Cotation pour les médecins :


L’échoscopie est certes un acte médical, mais il n’est pas inscrit à la CCAM et donc ne peut être facturé.


L'échographie clinique a connu ces dernières décennies une évolution rapide, les formations se sont multipliées et des appareils d'échographie peu coûteux ont surgi, ce qui a rendu possible de réaliser des examens d'échographie au chevet du patient.

Ces examens cliniques peuvent être cotés et donc facturés à condition de respecter les conditions citées ci-dessous.

  • Dans les services des urgences et depuis le 1er janvier 2022 , une facturation par forfait a été mise en place et appliquée sur les patients pris en charge dans un service des urgences et qui sortent sans être hospitalisés. Pour ces patients les actes réalisés sont pris en charge sous forme d’un forfait dite Forfait d’Urgence (FU).

Ainsi , l'échographie clinique réalisée au lit du patient ne doit pas être cotée.

  • En revanche, pour tout patient hospitalisé, cet acte ouvre le droit à une cotation au sein de la classification commune des actes médicaux CCAM : échographie transcutanée au lit du malade ZZQM004

  • En médecine générale et médecine du sport plusieurs actes d’échographies sont inscrits dans la nomenclature CCAM. La bonne application de ces cotations sera abordée en détail lors des formations, car elle dépend largement de la pratique individuelle de chaque médecin. L'intervenant EchoAcademie pourra répondre précisément à vos questions.


Cotation pour les kinésithérapeutes

A ce jour l’acte d’échographie/d'échoscopie n’est pas repris dans la NGAP des kinésithérapeutes. La cotation en hors nomenclature est donc libre. A titre d’exemple, les tarifs pratiqués varient entre 30 et 45€ pour un examen échographique avec compte rendu adressé au médecin traitant/prescripteur.



OK, je peux coter maintenant, mais est-ce que la pratique est légale ?

Les professionnels de santé non-radiologues ont bien le droit de pratiquer l'échographie clinique et l'échoscopie. Nous avons détaillé le cas des médecins non-radiologues et des kinésithérapeutes.



Une formation en échographie clinique vous intéresse ?


Pour démarrer votre aventure en échographie en toute connaissance de cause, rejoignez une de nos formations en Échographie clinique en situation d'urgence ou Échographie musculo-squelettique.





 

Sources




Commenti


I commenti sono stati disattivati.
bottom of page